+32 479 99 93 98 – greg@gregpiotto.be

Coopératives pour porteurs de projets

Lors de mes rencontres, j’ai eu le plaisir de découvrir les coopératives d’activités.

Celles-ci ont pour finalité sociale de permettre à des personnes qui veulent entreprendre et créer leur emploi, de le faire dans un cadre sécurisé qui facilite leur démarrage, d’apprendre la vie et le fonctionnement et la gestion d’une entreprise.

Une méthode innovante pour permettre au porteur de projet de se tester.
La coopérative d’activités met à la disposition du créateur ou de la créatrice :
— sa structure juridique,
— son numéro d’entreprise (ex. T.V.A.). Elle devient en quelque le centre de facturation du créateur et assure  pour chaque activité la gestion administrative.

Une dynamique sécurisée pour les bénéficiaires d’allocations de chômage par le maintien des droits.

Une dynamique collective par le biais de réunions mensuelles entre entrepreneurs, d’un coaching individualisé et d’un accompagnement de terrain par des professionnels.

Dès que le créateur trouve ses premiers clients,il commence à développer son entreprise ’en situation réelle’. Il reçoit un supplément à ses allocations sociales en fonction des bénéfices réalisés. La coopérative tient une comptabilité analytique par entrepreneur salarié et met son numéro d’entreprises à la disposition du futur entrepreneur. Elle héberge donc juridiquement des créateurs.

Combien ça coûte ?
L’accompagnement au sein de la coopérative est gratuit. Elle prélève 10 % sur la marge brute des facturations liées aux activités hébergées juridiquement.

source: http://www.coopac.be


Suivez-moi sur Twitter

Catégories